Aller au menu Aller au contenu Fr En

Les Entretiens des Civilisations Numériques

Page 1 sur 1

Google tracks : la manipulation des traces numériques

Sao Paulo, 2026. La ville brésilienne est devenue une métropole extrêmement puissante, permettant au Brésil d’asseoir sa domination sur le MERCOSUR à peu près de la même manière que les Etats-Unis dominent l’ALENA. Camilo Perreira, 20 ans, travaille pour CAT, Computer-Assisted Telepathy, une jeune société. Son travail consiste à perfectionner l’invention de ses parents, la « Roue à Energie », cette invention permettant d’être totalement autonomes en termes de besoins énergétiques en recyclant l’énergie cinétique produite par les mouvements (marcher, lever les bras). Cette énergie peut être échangée en ligne, par « télépathie ». Mais Camilo n’est pas heureux. Ses parents ne se sont plus parlé depuis près de 10 ans et il ne sait pas ce qui s’est passé entre eux. Pour comprendre ce passé douloureux, il utilise Google Tracks, un système spécialisé de recherche de données capable de fouiller dans l’histoire de chacun. GoogleTracks a été lancé en 2011. entrainant des problèmes juridiques majeurs. Le système repose sur un boitier électronique portable qui stocke les données de la vie personnelle de ses utilisateurs consentant. Mais aujourd’hui, après plusieurs procès perdus, le système est tombé dans un véritable blocage juridique. Camilo demande à son ami Hackario, un hacker professionnel indépendant, de déterrer l’histoire de sa famille. Consepção et Andrés, les parents de Camilo, se sont rencontrés en 2006 au Centre des Energies Alternatives de Sao Paulo. L’idée de la Roue à Energie leur vient alors. Vers 2011, alors que les premiers tests réels sont réalisés, Vinisius Rao, ministre chargé de l’industrie du pétrole, a vent du projet et essaye de le saboter. Les problèmes se sont prolongés jusqu’à ce que, en 2016, la démission du gouvernement brésilien change la donne. L’Etat central s’est effondré et les pouvoirs locaux ont repris les rênes, notamment au niveau énergétique. Conscients du réseau discret mais efficace que Consepção avait tissé autour du projet, plusieurs Etats et communautés locales l’ont relancé. L’entreprise a vu le jour et la Roue à Energie est devenue un succès mondial.

Page 1 sur 1


c4-web.com

Logo FEDER Logo SGAR aecom

Ce site a été cofinancé par le Conseil régional d’Aquitaine et, par décision du préfet de région, par le FEDER.